Auto-Psy de petits crimes innocents

Prenez une adorable petite fille, enlevez lui une ou deux valeurs fondamentales pas très importantes puisque essentielles, laissez-la macérer quelques années dans sa solitude et vous en ferez la serial­killeuse la plus innocente de toute l’histoire du crime.

Une douceur acide…

Sous forme de caricature, cette histoire met en scène avec cynisme et dérision, les travers d’une société individualiste où les laissés pour compte sont ignorés et continuent leur petit bonhomme de chemin dans des directions où la morale ne pourrait les laisser continuer… Et pas question de remord où de résilience! Le parcours incroyable de cette petite fille devenue femme, qui se raconte en 12 tableaux, tantôt drôles, tantôt grinçants, (souvent mortels), ne laisse personne indifférent.

 

La troupe

La pièce est un "seule en scène" avec Laurianne Oroy. La mise en scène a été réalisée par Sandrine Cazin.

troupe

 

La régie son et lumière a été assurée en alternance par Cécilia Bernard et Sébastien Dumont
Durée du spectacle : 75 minutes environ, sans entracte
Elle a été jouée durant 4 ans

Les photos sont de Dorian Lambert

L’auteur

auteur

Cette pièce, monologue pour une comédienne, a été écrite par Gérald Gruhn (http://www.geraldgruhn.com/) auteur contemporain installé en Lozère où il se consacre à l'écriture dramatique : L'aiguilleur du Ciel et Mise à mots (Art et Comédie) ­ La Belle et la Bête, chapitre 1704 (L'Harmattan) ­ Griotte ou une Histoire de Framboises­ Auto­psy de petits crimes innocents (ABS éditions) et bien d’autres encore...

 

Par la même compagnie

jdh
Les jardins de l'horreur

Pièce de théâtre au répertoire de la compagnie depuis mai 2017. Il s'agit d'une comédie de boulevard noire de Daniel Call, mise en scène par Sandrine Cazin et jouée par 4 comédiens.

En savoir plus