Les jardins de l'horreur

« Comédie de boulevard » est le sous-titre que Daniel Call donne aux jardins de l’horreur, qu’il écrit au lendemain de la chute du mur de Berlin et qu’il dédie joyeusement à « tous les idiots ordinaires de ce monde qui ne savent pas mieux occuper leur temps qu’en se tapant dessus »

La pièce

C'est l'histoire d'une descente aux enfers drôle et déjantée, de deux frères très différents Friedo et Sigi Esser et de leur famille respective. D'un côté, Sigi et Sonni son épouse, forment un couple d'intellectuels urbains bobos, raffinés et sans enfant, de l'autre Friedo, Frieda et leurs nombreux enfants sont des prolétaires enrichis.

Sonni et Sigi viennent juste d'emménager à la campagne à coté de chez Friedo et Frieda dont la maison est un modèle de mauvais goût petit-bourgeois. Leur jardin est fièrement garni des traditionnels nains de jardin. Leurs deux jardins-horreur sont séparés d'une simple haie.

Frieda déborde de dévouement, elle ne pense qu'à combler ses nouveaux voisins de petits cadeaux et "délicieuses" attentions. Friedo, lui, ne cesse de leur prodiguer des conseils saugrenus pour leur éviter des déboires avec un voisinage soi-disant sensible à l'harmonie du village.

L'ingérence des uns dans la vie des autres va conduire leur relation vers une lente destruction. Les sentiments de Sonni pour sa belle-sœur deviennent vite incontrôlables et se muent en une haine féroce qui ne connaîtra plus de limites. La pièce vire alors au carnage burlesque, orchestrée par deux femmes que les maris ne peuvent plus arrêter.

 

La troupe

La troupe est composée de 2 comédiennes, 2 comédiens et 1 technicienne pour l'éclairage et la sono. La distribution est la suivante:

...

Sandrine Cazin
(Sonni)

...

Laurianne Oroy
(Frieda)

...

Sébastien Dumont
(Friedo)

...

Jean-Claude Rigal
(Sigi)

 

Photos prises entre 2017 et 2019 lors des divers spectacles

 

L’auteur

auteur

Né à Aix-la-Chapelle en 1967, Daniel Call étudie l'histoire, la philosophie et le théâtre, avant de commencer à travailler comme assistant à la mise en scène et suivre une formation de comédien.

Il a obtenu en 1998 le Prix d’encouragement du Goethe Institut pour son texte" En accord" (Im Einvernehmen) et en 2002 le Prix germano-néerlandais de théâtre pour les enfants et la jeunesse pour sa pièce "Ne demande pas, Juli !" (Frag nicht, Julchen!).

Depuis 1995, il est auteur, metteur en scène et vit à Berlin.

 

La traduction

La traduction est de Françoise Delrue

 

La mise en scène

La mise en scène est réalisée par Sandrine Cazin.

 

La technique

...

La régie son et lumière est assurée en alternance par Emmanuelle, Carole et Jean-Louis Vandenbossche.

Photo et son Laurianne Oroy.

Durée de la pièce 75 minutes environ, sans entracte .

 

Par la même compagnie

spectacle
Spectacle d'improvisation

A vous de proposer des thèmes improbables, des lieux loufoques, des défis et des personnages aux joueurs. Sur vos suggestions, ils improvisent. Et si l'animateur du jour compliquait les choses?

En savoir plus

match
Rencontre d'improvisation

2 équipes s'affrontent. Le match est animé par un maître de cérémonie. L’arbitre tire au hasard les thèmes et indique la forme que l’improvisation prendra en faisant varier plusieurs éléments.

En savoir plus